Si vous vivez en plein air et êtes exposé à beaucoup de lumière du jour, vous avez beaucoup de chance du point de vue de la lumière. Les personnes qui passent beaucoup de temps à la maison ou au bureau reçoivent trop peu de lumière du jour. Certaines personnes compensent ce manque de lumière en passant le maximum de temps possible à l’extérieur pendant leur temps libre. Mais beaucoup de gens souffrent du manque de lumière du jour. Cela affecte leur humeur. Parfois, pendant les mois d'hiver, ces troubles s’accentuent et l’on parle, alors, de « dépression hivernale ». De nombreuses études ont montré un lien direct entre l'humeur dépressive et le manque de lumière du jour à spectre complet. L’éclairage lumière du jour à spectre complet TRUE-LIGHT a été utilisé dans des études pour simuler la lumière du jour pendant des décennies.

Le passage du jour à l’obscurité est ressenti par la glande pinéale à travers les yeux. Notre rythme biologique s'y est adapté. Pour influencer la production de mélatonine dans la glande pinéale, il faut de la lumière d'une puissance d'au moins 1000 lux. Notre éclairage à la maison ou au bureau ne dépasse souvent pas 200 à 500 lux. À l'extérieur, par temps nuageux, 10 000 lux sont atteints. Cela explique pourquoi notre corps glisse dans le marasme hivernal pendant les mois d'hiver si nous ne sortons pas suffisamment à l'extérieur. La dépression hivernale se présente sous de nombreuses variantes, allant d'un mauvais sommeil et d'une sensation de fatigue aux insomnies et à des sentiments de dépression profonde.

Il y a eu beaucoup d'études sur la dépression hivernale, mais nous prendrons une des premières études, celle de N.E. Rosenthal "Seasonal Affective Disorder: A Description of the Syndrome and Preliminary Findings With Light Therapy" de Archives General Psychiatry, '84, pp 72-80, par exemple. Les patients et les chercheurs ne savaient pas encore que la lumière du jour à spectre complet était bénéfique. Cette étude a été réalisée en double aveugle sur deux groupes de personnes souffrant de dépression saisonnière. Chaque groupe a été exposé soit à des lampes à lumière du jour à spectre complet, soit à une lumière artificielle "normale", qui était de couleur jaune pâle, pendant six heures par jour pendant deux semaines. Chaque groupe a ensuite été exposé à la source de lumière à laquelle ils n'avaient pas encore été exposés pendant encore deux semaines. Aucun des chercheurs (pour obtenir une étude en double aveugle) ne savait à quelle lumière les patients étaient exposés. Les patients ne savaient pas quelle source de lumière était considérée comme bénéfique. Les résultats furent sans appel. Tous les patients ont eu une amélioration majeure pendant le traitement avec des lampes à lumière du jour à spectre complet, alors qu'aucun n'a montré d'amélioration avec le traitement avec les lampes jaunes douces. Les patients ont déclaré qu'après le traitement avec les lampes à lumière du jour à spectre complet, ils avaient l'impression qu'ils s'étaient réveillés de l'hibernation. Ils ont ressenti le besoin d'agir et ont pu reprendre leurs activités normales. Ce fut le début de nombreuses études confirmant ce que la première étude avait montré. Cette étude a également suscité de toutes nouvelles approches thérapeutiques qui se sont étendues bien au-delà du monde de la psychiatrie.

Conclusion :
Si vous ne pouvez pas sortir quelques heures par jour, un éclairage lumière du jour à spectre complet est une bonne solution pour traiter la dépression hivernale. Afin d'obtenir un bon résultat, il est important de s'asseoir ou de travailler sous un éclairage lumière du jour à spectre complet pendant quelques heures chaque jour. Nous avons créé une catégorie distincte pour vous avec des luminaires adaptés à la luminothérapie dans votre espace de vie ou de travail : Voir les luminaires luminothérapie

Pour un conseil

N’hésitez pas à nous contacter pour un conseil personnalisé.

Nous sommes à votre disposition du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00

email info@truelight.fr
call 02 41 37 28 65